Edukophil ou comment apprendre en s'amusant

06 septembre 2022

On a publié notre 1er livre pour enfants !!! Un livre pour apprendre à compter en s'amusant

"Compte jusqu'à 10 avec Teddy - La fête d'anniversaire",

livre compte jusqu'à 10 avec teddy

 

Avant d'être un livre éducatif destiné à l'apprentissage du dénombrement et des chiffres, ce livre est avant tout le récit d'une journée d'anniversaire. L'enfant, en regardant les images et en écoutant l'histoire, se laisse prendre au jeu et à l'interaction. En comptant avec Teddy à chaque page, il aura lui aussi l'impression de participer à cette fête d'anniversaire.

Teddy est un petit ours en peluche mignon et attachant, il peut représenter n'importe quel enfant de la maternelle. Héros de ce livre, vous découvrirez au fil des pages son petit monde, sa famille et ses amis.

Apprendre en s'amusant et sans même s'en rendre compte est l'objectif de ce livre.

Ecrit et élaboré par E. ZULMEE, maman de deux petits garçons, diplômée en Sciences de l'Education en collaboration avec un professeur d'école, cet ouvrage est un très bon support pédagogique. Basé sur l'interaction et le principe des répétitions, il favorise grandement l'apprentissage.

page livre 2

 

Ce livre est destiné aux jeunes enfants dès l'âge de 3 ans.

Disponible dès aujourdd'hui en cliquant sur le lien suivant :

Compte jusqu'à 10 avec Teddy: La fête d'anniversaire - EDUKOPHIL, E. ZULMEE - Livres 

Posté par ceireunion à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 octobre 2021

LES REGLES POUR BIEN JOUER ET S'AMUSER ENSEMBLE

Quand on invite des enfants chez soi, cela peut très bien se passer ou être un véritable enfer.

Ayant toujours aimé les enfants, j'en reçois régulièrement. Ceux ont l'habitude de respecter des règles chez eux sont souvent très obéissants et jouent tranquillement. Certains, souvent les plus jeunes, sont parfois ingérables et difficiles à canaliser. J'en ai fait l'affreuse expérience cette année avec un petit de 5 ans. Je ne voulais plus jamais avoir à faire à lui. Et pourtant, je me suis dit si tout le monde fait comme moi, il ne pourra jamais se sociabiliser et être avec d'autres enfants. Je l'ai invité à nouveau mais cette fois-ci, j'ai sorti "l'artillerie lourde", une petite liste de règles illustrées que j'ai moi même rédigées à respecter et je peux vous dire que cette fois-ci, cela s'est super bien passé.

A la base, je n'ai jamais été une adepte des règles et réglements mais avec l'expérience, j'ai compris que les enfants en avaient besoin, ça leur permettait d'apprendre et de grandir plus sereinement, comme s'ils étaient sûrs de ce qu'ils faisaient et ça nous permet adulte s'il enfreint les règles de leur rappeler gentiment ce à quoi ils s'étaient engagés.

Voici la liste de règles que j'ai rédigées en espérant que ça puisse voir servir vous aussi. Mais il faut toujours éviter de trop interdire et en cas de difficultés, proposer le comportement le plus approprié.

Vous pouvez télécharger la liste en PDF ici : les_regles_pour_bien_jouer_et_s_amuser_ensemble 

les regles

Posté par ceireunion à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 février 2021

Offrir un livre à bébé : Oui, mais quel livre ?

Aujourd'hui, je me suis posée la questions suivante :

A partir de quel âge peut-on offrir un livre à un enfant ?

La réponse est simple : dès le plus jeune âge, peut-être pas à la naissance mais dès 3-4 mois, nous pouvons offrir sans problème un livre à un bébé. Il ne pourra pas le lire, c'est sûr, mais il pourra le regarder, le toucher et écouter l'histoire que l'on va lui raconter.

comica1613303780914

Oui, mais quel livre ?

Nous devons nous tourner vers les livres faits pour les bébés, ni trop lourds, ni trop fragiles. Donc, on évite les livres en carton, les livres musicaux en matières plastique ou cartonné (je recommande à partir d'un an), et les livres fragiles en papier qui risquent de finir dans sa bouche ou déchirés.

- Les livres de bain

livres de bain

Les deux premiers livres que j'avais achetés pour mon bébé étaient deux petits livres de bain (cf- photos ci-jointes). J'aimais bien ces petits livres car contrairement à d'autres un peu trop bébé, ceux là racontaient une petite histoire que je pouvais lui lire. A 6 mois, je voyais mon fils s'asseoir dans son parc en feuilletant ces petits livres et en regardant les images comme s'il les lisait, c'était assez incroyable. L'important est d'avoir un petit texte et de belles images bien illustrées et colorées. Ces livres sont légers pour bébé et assez solides. L'autre avantage non négligeable, c'est qu'ils ne coûtent pas très chers entre 3 et 10€ en fonction de la marque

 

- Les livres en tissus

Pour ceux qui préfèrent s'orienter vers une matière plus écologique, il y a l'option des livres en tissus. Les livres en tissus sont doux au toucher et facile à manipuler pour les plus petits. Il y en a qui font du bruit avec un mini hochet joint et d'autres qui sont très ludiques comme le livre de Ti coq (Cf. Vidéo ci-dessous) avec un mini personnage à promener le long du livre. Ces livres proposent une belle initiation à l'univers de lecture, du monde des histoires. Les enfants adorent, même plus grands, ils trouvent ce livre toujours très amusant.

Personnellement, je trouve que si un enfant trouve un livre amusant dès son plus jeune âge, on est déjà parti sur une bonne base pour son avenir et son apprentissage. Le livre n'est pas qu'un livre, c'est un monde merveilleux et plein de promesse dans lequel un enfant ne doit hésiter à s'y plonger pour apprendre, pour découvrir, pour imaginer, pour rêver et pour grandir.

Autre livre en tissus coup de coeur très original : le livre sac à dos "Romain le lapin à la ferme". Beau livre, très ludique et qui évolue bien avec l'enfant, solide et lavable, j'adore !

Posté par ceireunion à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 février 2021

Un guide sur la parentalité des personnes en situation de handicap

la-vie-d-une-jeune-maman-en-fauteuil-roulant-76c58147-8f64-4788-a47b-c2347601925a-square

Suis-je capable d’être un bon père ou une bonne mère malgré mon handicap ? Puis-je bénéficier de la procréation médicalement assistée ? Où se trouve la maternité qui saura suivre ma grossesse en tenant compte de mes besoins particuliers ? A qui m’adresser pour obtenir les aides techniques dont j’ai besoin pour m’occuper du bébé ou encore comment conserver mon rôle de parent alors que c’est un tiers qui réalise certains gestes du soin quotidien ?

Voilà quelques-unes des très nombreuses questions que peuvent se poser des personnes atteintes de déficiences motrices ou sensorielles désireuses d’avoir un enfant.

Le collectif Etre Parhands – né en 2014 en Auvergne-Rhône-Alpes et soutenu par APF France handicap – vient de publier un guide riche en informations pratiques à l'attention des personnes en situation de handicap et des professionnels. Ce dernier a été coordonné par Delphine Siegrist, ancienne journaliste, qui a compté parmi les premières à écrire au début des années 2000 sur le sujet de l’handiparentalité.

En 64 pages, témoignages de parents, adresses de services et noms de professionnels pionniers offrent un accompagnement des futurs parents, du désir d’enfant aux activités périscolaires en passant par les moyens de garde des plus petits ou les familles qui parfois se recomposent.

Paru en décembre, ce guide sera réactualisé régulièrement sur un site Internet. Un QR code au dos de l’ouvrage permettra de consulter les actualisations. Le prix est fixé à 18 € pour les professionnels (frais de port inclus), des réductions peuvent être consenties aux parents sur demande.

Pour plus d’informations contactez le collectif. 

Auteur :  Sophie MASSIEU

Source : Magazine ASH - 2021

Source Images : Brut.Media

Posté par ceireunion à 11:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 novembre 2020

Représentation mixte des jouets : une nouvelle charte pour combattre les stéréotypes

filles-garcons

Des habits de princesse, des poupées, des dînettes roses pour les filles et des camions, des jeux scientifiques, des costumes de super-héros pour les garçons [...].

La charte 2020 pour une représentation mixte des jouets a été signée le 24 septembre 2020 afin de lutter contre les stéréotypes de genre ancrés dès le plus jeune âge et renforcer le goût des filles pour les sciences. Service-Public.fr vous explique.

En juin 2019, le ministère de l'Économie et des Finances avait rassemblé l'ensemble des acteurs de la filière jouets (fabricants, distributeurs, annonceurs) et les parties prenantes (parlementaires, autorités publiques dont celle de l'audiovisuel, représentants de consommateurs, associations) pour faire un état des lieux de la situation et aboutir le 24 septembre 2019 à un certain nombre d'engagements destinés à promouvoir la mixité entre filles et garçons dans la création, la distribution et la promotion des jouets. Un an plus tard, ils viennent de signer une version améliorée de la charte [application/pdf - 3.9 MB] , avec de nouveaux acteurs et de nouveaux engagements.

Il s'agit tout d'abord de poursuivre et de développer les actions engagées :

  • Réalisation d'un guide pratique à destination des professionnels du secteur, qui traite de la conception des produits, des catalogues, du rayonnage et de l'organisation des sites marchands ;
  • Élaboration d'un module de formation à destination des vendeurs, afin de conseiller les acheteurs en fonction de l'âge de l'enfant ou de ses centres d'intérêt, plutôt qu'en fonction de son genre.

L'édition de la charte 2020 a été l'occasion d'élargir le dispositif à de nouveaux acteurs qui ont pris des engagements pour lutter contre les stéréotypes de genre et promouvoir la représentation mixte des jouets :

  • Les acteurs de la petite enfance et de l'accompagnement à la parentalité, pour sensibiliser et former les professionnels de la petite enfance aux questions de la mixité et de l'égalité femmes-hommes ;
  • Les fabricants de jouets, les distributeurs, le commerce coopératif et les sites marchands en ligne, pour développer des jouets qui ne véhiculent pas de stéréotypes, promouvoir les jeux scientifiques avec la création d'un label « Sciences, technologie, ingénierie, maths » (STIM), proposer des visuels neutres ou mixtes, supprimer la catégorisation filles/garçons dans les catalogues ou sur leur site en ligne, former leurs personnels de vente ;
  • Des associations, pour mener des campagnes de sensibilisation sur les réseaux sociaux et dans leurs magazines, organiser des formations ou des actions de sensibilisation à destination des professionnels de leur réseau et des familles ;
  • L'Union des marques, pour créer un prix spécial récompensant les campagnes de communication ou initiatives menées par des marques et distributeurs de jouets pour lutter contre les stéréotypes.

Comme en 2019, le conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) promet d'accorder une importance particulière à la question. De même, les acteurs publics s'engagent à sensibiliser leurs acheteurs de jouets et jeux sur l'intérêt de privilégier l'achat de produits non genrés, à œuvrer en ce sens auprès des professionnels de la petite enfance, de l'Éducation nationale et des activités périscolaires, et à promouvoir une action portant sur les jouets scientifiques adaptés aux âges des enfants et à leurs compétence.

 

Source : Site service-public du 1er octobre 2020

Crédits.fr  : © poplasen - AdobeStock

Posté par ceireunion à 06:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Mise en place d'une plateforme d'écoute pour les parents d'élèves handicapés : le 0 805 805 110

ecole inclusive

Pour tous les parents d'élèves handipés qui ont des questions sur la scolarisation de leur enfant, qui ont besoin d'écoute et d'accompagnement dans leurs démarches, l'Etat a mis en place un numéro : le 0805 805 110

Retrouver l'article complet en cliquant sur le lien suivant : Scolarité et handicap -Parents d'élèves handicapés : l'école est à votre écoute au 0 805 805 110 | service-public.fr (dila.gouv.fr)


Edukophil tient à saluer la mise en place de ce numéro de téléphone. Il est important d'aider ces parents qui ont vraiment besoin d'accompagnement dans ce parcours qui n'est pas simple pour eux. L'école doit être ouverte à tous et Dieu sait à point cela serait bénéfique pour leurs enfants et tous les autres.

Crédits : © Ministère de l'Éducation nationale de la Jeunesse et des Sports

 

Posté par ceireunion à 06:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 novembre 2020

Offrir un globe à un enfant, c'est mettre le monde entre ses mains

WIN_20201111_14_08_27_Pro

Aujourd'hui, je vous présente le petit globe que nous venons d'acquérir. Cela faisait un moment que je voulais un globe, nous avions une belle carte du monde mais le globe est une belle représentation de notre planète et du monde tel qu'il est vraiment. Grâce au globe, un enfant comprend déjà que la Terre est ronde, qu'elle ressemble bien à une planète que l'océan en recouvre une grande partie et que la Réunion est un minuscule petit point situé près de Madagascar.

Lou (5 ans) a tout de suite réussi à repérer La Réunion et d'autres pays. Je trouve ça excellent de voir développer chez un enfant cette curiosité pour le monde et pour la découverte des autres pays dont il entend souvent parler. Il arrive à les repérer et à voir la distance où ils sont par rapport à nous.

Ce globe a une autre fonction, il fait aussi lampe de chevet. Intéressant pour ceux qui aiment les objets multifonctions. Toutefois, il est possible de l'acheter en version simple sans lumière pour ceux qui veulent un globe plus écolo.

Je ne suis pas très fan des globes électroniques ou qui marchent avec des applis connectés. Je pense que les enfants ont besoin uniquement d'un parent disponible pour les accompagner dans cette partie de découverte du monde. Ce sont de bons moments à passer ensemble en famille. Des moment qui restent graver dans la mémoire des plus petits et ils n'oublieront jamais ce premier globe qu'ils ont eu quand ils étaient petits. Je recommande l'achat pour les enfants à partir de 5 ans.

Posté par ceireunion à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 novembre 2020

Hommage à Alain REY

 

 AVOIR LE COEUR GROS

 Alain Rey a mis des mots sur les émotions des plus jeunes. Plongez dans cet extrait de son ouvrage "Mes émotions en expressions", illustré avec tendresse par Roland Garrigue

Source : Le Robert

"Au revoir à un homme qui a fait beaucoup pour la langue française"

ALAIN REY

 

Posté par ceireunion à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 octobre 2020

Observation de paille-en-queues

Bonjour,

Aujourd'hui, on va partager avec vous une vidéo de notre observation de paille-en-queues. C'était un moment magique. En effet, c'est de plus en plus rare d'en voir près de chez nous. De plus, ils volaient assez bas, ce qui nous a permis de bien les voir et d'avoir de belles images. Les enfants ont adoré ce moment. L'observation des oiseaux, comme des insectes et autres animaux sont des activités simples et gratuites et dont le bénéfice pour la nature est certain.

Bonne vidéo !

PETITE PRESENTATION DU PAILLE-EN-QUEUE

Le Paille en queue (Phaethon lepturus) est l'emblème de l'île de la Réunion. C'est un grand oiseau pélagique des mers chaudes au plumage blanc avec des traits noirs. Il possède également une très longue queue composée de deux plumes très fines ressemblant à deux pailles blanches trainant élégamment derrière l'oiseau en vol. Son bec est jaune.
Comportement Cet oiseau marin se rencontre le long des falaises réunionnaises et le long des ravines perçant dans les terres. Il se nourrit de petits poissons pêchés en mer.
Nidification Le Paille en queue niche dans les trous des falaises ou au fond des ravines. Il pond un unique oeuf d'octobre à décembre.
Distribution Le Paille en queue est très facilement observable le long des côtes réunionnaises, par exemple : sur la route en corniche entre Saint Denis - la Possession et dans le sud sauvage. A l'intérieur de l'île, on le rencontre dans les ravines.

paille-en-queue-ocean

Source de l'article/photo : www.liledelareunion.com

Posté par ceireunion à 04:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 octobre 2020

4 bonnes raisons pour lire une histoire à vos enfants le soir

20201008_134008-2

 Lire une histoire le soir à vos enfants a de multiples vertus. En plus de partager un moment privilégié avec eux, vous participez à la construction de leur identité et à leur éducation. Voici quatre bonnes raisons de lire des histoires avec vos enfants le soir.

[...]

Raconter une histoire le soir favorise la réussite scolaire

Une étude de l’OCDE(3)  montre qu’indépendamment du milieu social, un enfant à qui l’on raconte une histoire tous les soirs affiche des résultats scolaires supérieurs à ceux à qui on lit une histoire une fois par semaine ou par mois. L’étude estime que la différence entre ces deux enfants équivaut à six mois d’apprentissage scolaire !

La raison ? L’histoire éveille les capacités de développement de l’enfant, tant au niveau du langage, de l’apprentissage de la lecture, et stimule la créativité et l’imagination. Des qualités qui font la différence à l’école.

 

De meilleures relations parents-enfants

Une autre étude réalisée par des chercheurs de l’Université de New York(2) montre également l’importance de la lecture dans l’éducation, pour les enfants mais aussi… pour les papas. En effet, la lecture favorise l’apprentissage et le développement du langage chez l’enfant, mais montre aussi que les pères ayant participé à l’étude étaient plus attentionnés à l’égard de leurs enfants.

[...]

 

Pouvoir surmonter ses peurs

Pour les enfants, l’apprentissage de la vie est jalonné de petites ou de grandes peurs : l’heure du coucher, l’école, les relations difficiles, la mort… Les histoires permettent de surmonter leurs angoisses à travers le développement de l’imaginaire. Les enfants s’identifient facilement aux héros du livre et transposer leurs questions aux héros des histoires.

Pour les parents également, raconter une histoire permet de trouver les mots pour évoquer une situation difficile avec l’enfant : rentrée à l’école, décès d’un proche… L’histoire permet d’entamer un dialogue avec vos enfants à travers d’autres situations que la vôtre.

 

Mieux appréhender le monde

Avant trois ans, l’enfant aime écouter des histoires qui le rassurent, en lien avec son quotidien. Elles l’aident à comprendre qui il est et à découvrir et forger son identité. Après trois ans, il est tout à fait conseillé de lire des histoires qui élargissent son horizon : autres époques, autres pays mais aussi autres mondes : l’imaginaire travaille alors à plein.

Les histoires et contes d’autres pays permettent aux enfants de découvrir d’autres cultures et plusieurs études montrent que cette expérience est bénéfique pour la vie en communauté et la tolérance. Pour Peggy Albers, chercheuse, «Quand les enfants lisent des histoires qui racontent la vie d’autres enfants, ailleurs dans le monde ...ils apprennent à élargir leur horizon de pensée et à se connecter mentalement à des contextes différents du leur », témoigne-t-elle sur Slate.fr.

Source : Article intégrale sur consoglobe.com

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Perso, cela fait des années que j'entretiens ce rituel avec mon fils de 8 ans qui présentait un retard de langage à 3 ans. Depuis, il parle très bien, il a de très bons résultats scolaires et il aime beaucoup les livres. Je ne peux qu'avouer et recommander.

Posté par ceireunion à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]